Le marché monégasque affiche sa différence

Le marché monégasque affiche sa différence

 

Le marché immobilier monégasque est unique et diffère des autres marchés immobiliers de luxe. Le territoire de la Principauté restreint tout d’abord son potentiel de nouvelles constructions de résidences immobilières. Monaco n’a pas de place pour s’élargir indéfiniment, et donc pas la place de créer de nouveaux logements. Pourtant, c’est un marché toujours en vogue.

En effet, le marché immobilier de Monaco est un marché attractif pour les investisseurs du monde entier ! Les prix ont quasiment triplé depuis 10 ans (+180%). Les prix ont atteint un tel niveau tel qu’il est impossible que les personnes employées dans les secteurs du tourisme (hôtellerie, restauration, etc.) se logent à Monaco même.
Selon les statistiques de l’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE), en 2017, le neuf a été très demandé et principalement les appartements de 2 pièces après trois années marquées par des transactions portant sur des biens de cinq pièces et plus. Il en résulte donc une baisse du montant des transactions. En 2016, aucun programme neuf n’avait été livré.

Dans l’ancien, nous avons pu observer 500 transactions d’appartements en revente, soit un total de plus de 2 milliards d’euros, principalement sur des biens du studio au 3 pièces.  Monte-Carlo avec son Carré d’Or est LE quartier recherché et aussi le plus cher de la Principauté. Certaines résidences de grand standing comme Le Métropole ou le Monte-Carlo Star proposent, en étage élevé avec vue mer des appartements à des prix entre 80 000 – 100 000 euros le m². Le prix au m² est resté en moyenne stable

(-0,2%) mais le nombre de transactions des reventes a diminué (environ – 20%).

L’année 2017 enregistre tout de même le plus grand nombre de ventes depuis 2006, même si plus de 80 % des transactions sont réalisées sur des studios ou deux pièces. Sur l’année, une vente sur deux est inférieure à 4 millions d’euros.

Concernant le marché de la location d’appartements, comme à Paris, il souffre d’une rareté de l’offre, notamment pour les étrangers désirants devenir résidents monégasques par ce biais.

Monaco subit une demande croissante de millionnaires internationaux. Afin de pouvoir répondre à cette demande, la Principauté a lancé une opération ambitieuse afin de gagner 6 hectares de terrain sur la mer. Cela nécessite un dragage et le transport de sable de la Sicile. Ces travaux permettront la construction de 115 appartements, 10 villas et des locaux commerciaux. L’achèvement est prévu pour 2025.

La qualité de vie est préservée à Monaco grâce à l’attention constante qu’y porte le Gouvernement Princier. Il met en place une stratégie pour garantir le respect des équilibres, la qualité de vie en matière de logement, de vie quotidienne, d’animation et d’aménagement du pays.